Back
Image Alt
Comment rédiger la synthèse d'un bilan de compétences

Comment rédiger la synthèse d’un bilan de compétences ?

Un élément clé de la synthèse est l’inventaire des compétences. Il convient donc d’accorder une attention particulière à cet inventaire. En effet, celui-ci est la clé du système de pilotage qui servira aux bénéficiaires dans le cadre de leur évolution professionnelle.

Il s’agit d’un outil qualitatif essentiel afin d’adapter les compétences des bénéficiaires aux exigences de leurs projets professionnels. Découvrez dans ce guide comment écrire la synthèse d’un bilan de compétences.

A voir aussi : Prérequis et étapes pour embrasser la carrière de surveillant scolaire

Formaliser l’inventaire

L’inventaire de compétences, comme tous les autres éléments de la synthèse, doit être élaboré de façon cohérente et concrète. Pour ce faire, il est nécessaire de mettre les compétences en relation avec le plan professionnel du bénéficiaire, plutôt que de simplement les énumérer.

La liste doit être basée sur trois compétences : les savoir-être, les savoirs et les savoir-faire.

A lire aussi : Acquisition des compétences clés du marché du travail grâce à la formation professionnelle

Les savoir-être concernent les qualités personnelles et comportementales que les bénéficiaires peuvent démontrer dans leur domaine d’expertise (attitudes, valeurs).

Les savoirs, ce sont toutes les connaissances obtenues par l’apprentissage (études, lectures) et l’expérience.

Les savoir-faire désignent les compétences pratiques qui démontrent une capacité technique dans un domaine, un art ou une profession particulière.

Le contenu de la synthèse

Le bilan de compétences nécessite la rédaction d’une synthèse. Et cette synthèse est destinée uniquement au bénéficiaire. Elle est confidentielle et ne doit pas être communiquée à des tiers sans l’accord du concerné.

Son contenu ne doit pas non plus être négligé. Il couvre les trois phases du bilan de compétences : accueil, exploration et conclusion. En outre, les informations suivantes doivent toujours y figurer :

  • Circonstances de la réalisation du bilan
  • Compétences et projets professionnels
  • Plan d’action.

Comment rédiger la synthèse d'un bilan de compétences

À la fin du document de synthèse, il est conseillé d’introduire une phrase rappelant aux bénéficiaires qu’ils peuvent rencontrer le consultant dans six mois pour le suivi de leur projet professionnel.

La longueur de la synthèse peut rapidement atteindre 10 pages, mais tout dépend du parcours des bénéficiaires et du nombre de projets sélectionnés.

Veillez toutefois à ce que le résumé soit le plus clair et le plus concis possible tout en restant synthétique. Il ne faut pas oublier que le document de synthèse est la seule trace concrète du bilan de compétences que les bénéficiaires peuvent conserver.

Être cohérent et concret

L’objectif principal de la synthèse est d’être utile aux bénéficiaires. Lors de la rédaction, n’oubliez pas que ce document est destiné à permettre à ces derniers de :

  • De prendre du recul et de résumer verbalement leur parcours.
  • D’articuler leur projet en exprimant leurs différents types de savoirs.
  • D’exprimer leurs valeurs, leurs motivations et leurs intérêts professionnels.
  • D’élaborer un plan d’action

Afin de rendre la synthèse de votre bilan de compétences accessible aux bénéficiaires, vous devez appliquer quelques astuces lors de la rédaction du document et éviter certains pièges.

Parmi les pièges à éviter lors de la rédaction de la synthèse :

  • L’utilisation de phrases longues.
  • L’utilisation de jargon professionnel (par exemple, des acronymes).
  • Fournir des informations trop détaillées.
  • Fournir des informations vagues et incertaines (généralisation).
  • Donner des opinions qui ne sont pas basées sur des faits
  • Ne pas corriger (orthographe, compréhension).

Enfin, veuillez noter que, bien que la synthèse soit un document confidentiel destiné uniquement au destinataire, ce dernier peut la transmettre à d’autres personnes. Par conséquent, soyez prudent dans l’interprétation du texte et assurez-vous que le contenu est pertinent et cohérent.

Mettre en avant les compétences clés

Pour une synthèse efficace d’un bilan de compétences, vous devez mettre en avant les compétences clés du bénéficiaire. Ces compétences sont les atouts qui distinguent le candidat sur le marché du travail et lui permettent de se démarquer des autres.

Lorsque vous rédigez la synthèse, veillez à identifier clairement ces compétences et à les présenter de manière concise mais percutante. Évitez les descriptions génériques et préférez des termes spécifiques pour décrire chaque compétence. Par exemple, au lieu d’utiliser ‘bonne communication’, privilégiez plutôt ‘excellentes capacités d’expression orale et écrite’.

Utilisez des exemples concrets issus du parcours professionnel ou académique du bénéficiaire. Cela permettra aux recruteurs ou employeurs potentiels de mieux appréhender l’étendue des aptitudes du candidat.

N’hésitez pas à utiliser un langage positif afin de valoriser davantage les compétences mises en évidence dans la synthèse. Utilisez des adjectifs tels que ‘remarquable’, ‘exceptionnel’ ou encore ‘expert’ pour renforcer l’image positive que vous souhaitez projeter.

Il peut être judicieux d’inclure une section spécifique consacrée aux réalisations significatives du bénéficiaire. Cela mettra en lumière ses succès passés et démontrera sa capacité à obtenir des résultats tangibles.

La mise en avant appropriée des compétences clés constitue un élément crucial lors de la rédaction de la synthèse d’un bilan de compétences. Cela permettra au bénéficiaire de se positionner comme un candidat incontournable et attirera l’attention des recruteurs sur ses atouts spécifiques.

Utiliser un langage adapté

Lors de la rédaction de la synthèse d’un bilan de compétences, vous devez faire appel à vos ressources humaines. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir le bon vocabulaire et à transmettre efficacement votre message.

Évitez l’utilisation excessive de jargon technique qui pourrait être incompréhensible pour certains lecteurs. Privilégiez plutôt des termes simples et accessibles afin que votre synthèse puisse être comprise par tous. Cela ne signifie pas que vous devez sacrifier la précision du contenu. Utilisez des mots pertinents et spécifiques pour décrire chaque compétence sans tomber dans le trop-plein d’adjectifs.

Adaptez votre ton en fonction du contexte dans lequel sera utilisée la synthèse. Si elle est destinée à une entreprise formelle, maintenez un ton professionnel et respectueux tout en restant concis et direct. Si elle s’adresse à une start-up dynamique, n’hésitez pas à insuffler davantage de personnalité dans votre écriture en étant plus créatif et original.

Veillez à utiliser un langage positif tout au long de la rédaction afin de susciter l’intérêt des recruteurs potentiels dès le début. Évitez les phrases négatives telles que ‘manque d’expérience’ ou ‘faiblesses’.