Back
Image Alt

Quand s’inscrire à Pôle emploi après congé maternité ?

S’inscrire à Pôle emploi est une étape obligatoire pour les personnes en quête d’emploi pour profiter d’un accompagnement et des allocations chômage. Comme pour déclarer un congé maternité, il est important d’informer Pôle emploi de la fin d’un congé maternité. Mais quand refaire son inscription sur Pôle emploi après congé parental ? Trouvez dans cet article, le moment propice pour s’inscrire à Pôle emploi après un congé maternité.

Quand refaire son inscription à Pôle emploi après congé maternité ?

Il est nécessaire pour un demandeur d’emploi de faire son inscription à Pôle emploi. Cela lui permettra de bénéficier des allocations chômage (selon l’éligibilité) et d’un suivi personnalisé afin de trouver un emploi. À la fin d’un congé maternité, il est aussi important d’informer Pôle emploi de votre situation, histoire de continuer votre recherche d’emploi.

Lire également : Métiers lucratifs et en demande après le Bac STMG : découvrez les options

Ainsi, si votre arrêt congé maternité (votre arrêt congé paternité ou arrêt maladie) est supérieur à  15 jours, il va falloir que vous vous réinscriviez à Pôle emploi quand vous serez à nouveau apte à la recherche d’emploi. Vous pouvez procéder par téléphone ou sur Internet.

Comment s’inscrire à Pôle emploi après congé maternité ?

Les étapes pour se réinscrire à Pôle emploi varient en fonction du délai après cessation d’inscription.

Lire également : Prérequis et étapes pour embrasser la carrière de surveillant scolaire

Ainsi, si votre congé est de moins de 6 mois, la validation de l’inscription se fait après l’enregistrement du formulaire en ligne où les informations déjà connues de Pôle emploi sont pré-remplis pour une démarche rapide.

Par contre, si le congé maternité dure plus de 6 mois, le demandeur d’emploi doit d’abord remplir un formulaire puis faire un entretien avec un conseiller de Pôle emploi comme s’il était question d’une première inscription.

Quelle est la durée d’un conge maternité ?

La durée standard pour un congé maternité est de 1 an maximum. Cependant, le congé peut être renouvelé dans les cas suivants :

  • Adoption ;
  • Naissance.

Comment calculer son indemnisation pour le congé maternité ?

Si le demandeur d’emploi a pris un congé maternité total, son indemnisation sera calculée en fonction des salaires bruts perçus pendant les 12 derniers mois qui précèdent le dernier jour travaillé et payé. Précisément, l’indemnisation se calcule sur la base des salaires perçus avant le congé maternité.

Est-ce que le congé maternité est rémunéré ?

L’allocation chômage est bien-sûre supprimée pour un demandeur d’emploi en congé maternité. Mais il est capital de refaire le calcul chômage à la fin du congé maternité.

Par ailleurs, la nouvelle inscription sur la liste des personnes en quête d’emploi se réalise uniquement sur votre demande personnelle.

Pourquoi faire son inscription à Pôle emploi ?

S’inscrire à Pôle emploi permet de bénéficier de plusieurs avantages. En effet, les demandeurs d’emploi qui souhaitent reprendre rapidement une activité professionnelle pourront :

  • Bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour avoir un emploi ;
  • Bénéficier des offres d’emploi selon leur projet professionnel et leurs compétences ;
  • Faire des formations professionnelles afin d’acquérir des compétences supplémentaires ;
  • Bénéficier des indemnités chômage.

Et bien sûr, un demandeur d’emploi non-inscrit à Pôle emploi ne peut pas profiter des avantages précédemment cités.

Quelles pièces doit-on fournir pour s’inscrire à Pôle emploi pour la première fois ?

Plusieurs papiers sont demandés pour la constitution du dossier d’inscription à Pôle emploi. Il s’agit :

  • D’une pièce d’identité ;
  • Du numéro de sécurité sociale indiqué sur la carte vitale ;
  • D’une attestation Pôle emploi délivrée par l’employeur pour ceux qui ont été salariés dernièrement ;
  • D’un relevé d’identité bancaire (ou RIB) pour envoyer les allocations chômage au demandeur d’emploi.

Pour valider l’inscription et permettre à Pôle emploi de s’occuper du demandeur d’emploi, celui-ci doit remplir un formulaire d’inscription qui rassemble les informations ayant rapport avec sa situation du demandeur d’emploi. Il s’agit principalement de :

  • La situation administrative (nom, situation matrimoniale, nationalité, domicile, etc.) ;
  • La demande d’allocations (période d’emploi, période sans emploi et valeur des salaires perçus) ;
  • Les connaissances (type d’emploi voulu, degré de mobilité ou qualification acquises, diplômes obtenues, etc.) ;
  • Le jour et l’heure voulue pour le rendez-vous avec un conseillé Pôle emploi.

Quels sont les droits et les obligations des demandeurs d’emploi après un congé maternité ?

Après un congé maternité, les demandeurs d’emploi ont des droits et des obligations à respecter lorsqu’ils s’inscrivent à Pôle emploi. Les principaux droits sont :

• Le droit aux allocations chômage si le demandeur d’emploi a travaillé suffisamment pour y prétendre.
• Le droit de bénéficier de formations professionnelles pour acquérir de nouvelles compétences et favoriser leur retour sur le marché du travail.

• La recherche active d’un emploi pendant la durée de l’inscription, avec une preuve régulière que cela est bien fait (via des lettres envoyées aux entreprises, la participation à des entretiens professionnels ou encore l’inscription sur des sites spécialisés).

Mais dans certains cas spécifiques, comme celui où la personne n’a pas pu chercher activement un emploi en raison d’une situation particulière (comme celle liée au congé maternité), il peut être possible d’être dispensé temporairement de cette obligation de recherche.

Cependant, rester inscrit sur Pôle emploi est essentiel, car cela permet non seulement au demandeur d’emploi de percevoir ses allocations chômage, mais aussi et surtout parce que les conseillers Pôle Emploi jouent un rôle important dans l’aide apportée aux chercheurs d’emploi. Ils proposent des offres correspondant à leur profil et peuvent même mettre en place divers accompagnements personnalisés pour aider les demandeurs d’emploi à retrouver un travail plus rapidement.

S’inscrire à Pôle emploi est une étape obligatoire après un congé maternité, et cela permettra aux demandeurs d’emploi de bénéficier de plusieurs droits ainsi que des conseils d’un conseiller expert dans le domaine.

Comment se préparer à la recherche d’un travail après un congé maternité ?

Après un congé maternité, la recherche d’un emploi peut être une étape difficile. Pensez à bien vous préparer pour augmenter vos chances de trouver rapidement un emploi.

Voici quelques conseils utiles pour aider les femmes à se préparer efficacement à la recherche d’emploi après leur congé maternité :

• Commencez par mettre à jour votre CV et votre lettre de motivation en y incluant toutes les compétences et expériences acquises pendant le congé maternité, même si celles-ci n’étaient pas liées au monde professionnel. Pensez à bien valoriser vos expériences antérieures.

• Recherchez des offres d’emploi correspondant à votre profil sur différents sites spécialisés ou auprès du Pôle Emploi. Les réseaux sociaux professionnels peuvent aussi s’avérer très utiles dans cette démarche.

• Participez activement aux formations proposées par le Pôle Emploi afin d’améliorer vos compétences et ainsi augmenter vos chances de répondre plus facilement aux exigences des entreprises.

• Familiarisez-vous avec les techniques modernes de recrutement telles que l’utilisation des vidéos, qui deviennent courantes dans certains secteurs comme l’informatique ou encore la communication.

Pensez à rechercher auprès du service RH de votre entreprise précédente s’il existe des programmes internes visant notamment l’accueil des nouveaux parents. Cela facilitera grandement votre retour vers le milieu professionnel tout en bénéficiant des avantages que cela peut procurer.

La recherche d’emploi après un congé maternité nécessite de la préparation et de l’organisation. Cela permettra aux femmes concernées de retrouver rapidement un travail qui leur convient, tout en valorisant leurs compétences, expériences et même les nouvelles aptitudes acquises pendant leur absence du marché du travail. Les conseils précieux prodigués par le Pôle Emploi seront aussi très utiles dans cette démarche afin d’obtenir une aide professionnelle nécessaire pour réussir sur ce parcours jonché d’embûches mais aussi de belles opportunités à saisir !