Back
Image Alt

Qui paye le salaire pendant un Fongecif ?

Vous entreprenez de faire une demande de formation à Fongecif, mais vous ignorez qui prendra en charge votre salaire pendant cette période ? Si c’est ça qui vous préoccupe, alors ne vous faites plus de souci sur ce point, car plusieurs dispositions sont prises pour assurer votre rémunération. Voici qui paye le salaire pendant un fongecif.

Fongecif paye le salaire

L’organisme paritaire interprofessionnel Fongecif prend en charge une partie ou la totalité de votre rémunération salariale. En effet, pour permettre à tous les salariés désireux de réaliser leurs projets personnels d’y arriver, la structure éliminera les obstacles.

A lire en complément : Les avantages inestimables d'une formation interne pour les entreprises

Et l’un d’entre eux est l’assurance du paiement du salaire au cours de la formation. Vous n’avez donc pas à vous en faire en sollicitant cet Opacif pour votre congé individuel de formation (CIF).

Cependant, plusieurs points sont fixés pour la prise en charge du paiement du salaire par l’organisme. Pour donc un salarié qui perçoit comme salaire un montant faisant deux fois le SMIC, la structure prend en charge 80 % ou 90 %. Par contre, pour un salaire qui y est inférieur, l’organisme couvre la totalité.

A découvrir également : Les formations incontournables dans le domaine de la tech

L’employeur paye le salaire

L’employeur peut prendre l’initiative d’assurer la rémunération de son employé à la suite d’une formation financée par un Fongecif. Ce dernier quant à lui se charge de financer les frais annexes comme ceux liés au transport, à la restauration et à l’hébergement.

Toutefois, dans la plupart des cas, l’employeur participe en partie au paiement continu des salaires pendant la formation. Il peut donc décider de poursuivre la rémunération à hauteur de 20 % lorsque la formation s’effectue pendant les heures de travail.

Certains patrons décident tout de même de prendre en charge la moitié du paiement du salaire. Quoi qu’il en soit, la somme à payer par l’employeur se dégage de celle que l’organisme est prêt à assumer.

Faire attention aux interruptions pendant un fongecif

Lorsque vous optiez pour une formation pour un CIF, vous avez deux options. Vous pouvez solliciter un encadrement de courte durée ou décider de faire un de longue durée. Dans ce dernier cas, il peut arriver que vous ne perceviez pas votre salaire.

Dans la pratique, vous pouvez rencontrer des interruptions de stage pouvant se dérouler pendant les vacances scolaires ou universitaires. Dans ces conditions, vous ne serez pas rémunéré.

Cependant, si la formation est arrêtée pendant les périodes de congés coïncidant avec les jours fériés, vous continuez de percevoir votre salaire.

Voilà ! Vous savez désormais qui paye le salaire pendant un Fongecif. Alors, ne perdez plus de temps à chercher cette information, car les données ci-dessous vous éclairent déjà assez.

Les conditions pour bénéficier d’un Fongecif

Maintenant que nous avons vu qui paie le salaire pendant un Fongecif, vous devez connaître les conditions pour bénéficier d’un Congé Individuel de Formation.

Vous devez justifier d’une ancienneté minimale dans votre entreprise. Cette ancienneté peut varier selon les accords collectifs ou la convention collective applicable à votre entreprise.

Il est nécessaire de suivre une formation éligible au CIF. Les formations éligibles sont celles qui permettent d’acquérir les compétences nécessaires pour l’exercice de son métier, mais aussi celles qui visent à changer de profession ou à créer sa propre entreprise.

Il faut aussi savoir que la demande doit être adressée à l’employeur par lettre recommandée avec accusé de réception et qu’elle doit être réalisée au minimum 120 jours avant le début du congé. L’employeur dispose alors d’un délai maximum de 30 jours pour donner sa réponse. Cette réponse sera considérée comme favorable si elle n’a pas été donnée dans ce délai imparti.

Si vous souhaitez bénéficier d’un CIF et obtenir un financement ainsi qu’une indemnisation durant cette période, assurez-vous bien que toutes ces conditions soient remplies en amont !

Les démarches à suivre pour obtenir un Fongecif

Vous souhaitez bénéficier d’un Congé Individuel de Formation (CIF) ? Voici les différentes démarches à effectuer.

Vous devez contacter le Fongecif de votre région afin de vérifier que vous êtes éligible au dispositif. Les critères peuvent varier selon les régions et il faut bien se renseigner en amont.

Il faut constituer un dossier de demande comprenant différents documents tels qu’une lettre exposant la nature et l’objectif du projet, une attestation d’ancienneté dans l’entreprise ainsi qu’un devis précisant le coût total de la formation envisagée. Il est aussi nécessaire d’y joindre un certificat médical pour justifier des éventuelles contraintes ou adaptations nécessaires liées à votre santé.

Une fois le dossier complet constitué, il doit être adressé par courrier recommandé avec accusé de réception au Fongecif dont vous dépendez. Vous pouvez aussi remettre ce dossier directement auprès du Fongecif si cela est possible.

Votre demande sera étudiée par une commission qui décidera si elle est recevable ou non en fonction notamment des conditions prévues par la loi pour obtenir un CIF. Si votre demande est acceptée, le Fongecif prendra alors en charge tout ou partie des frais pédagogiques liés à la formation ainsi que vos salaires durant cette période.

Il faut noter que toute demande n’est pas systématiquement acceptée et qu’il peut y avoir plusieurs mois entre le dépôt du dossier et sa validation définitive. Il faut s’informer en amont sur les délais à prévoir et anticiper au mieux votre demande afin de maximiser vos chances d’obtenir un financement pour votre projet.

Bénéficier d’un CIF peut être une opportunité importante pour booster sa carrière, mais cela nécessite des démarches rigoureuses et une anticipation accrue pour faire face aux difficultés qui peuvent surgir au cours du processus.