Back
Image Alt

Quel est le pourcentage d’un commercial ?

L’agent commercial est un mandataire agissant pour le compte d’un tiers auprès des clients. Il s’agit d’un négociateur qui est chargé de négocier et de conclure des contrats de ventes, de location ou de prestations de services pour le compte d’un mandat. Qu’il soit un commercial indépendant ou salarié, il perçoit des pourcentages sous forme de commissions sur le chiffre d’affaires conclu. Voici le pourcentage des différents représentants commerciaux.

Le pourcentage d’un commercial immobilier indépendant

Avant de déterminer la rémunération d’un commercial immobilier indépendant, il serait préférable que vous ayez une idée sur la notion de commission.

A lire en complément : Abonnement Disney+ : les avantages de cet abonnement (et le prix)

La notion du pourcentage d’un commercial immobilier indépendant

C’est la loi Hoguet qui encadre la commission d’un agent commercial immobilier indépendant. C’est cette même loi qui règlemente l’activité des professionnels immobiliers. Le commercial immobilier indépendant ne perçoit pas un salaire ou une rémunération fixe minimum. C’est son statut d’indépendant qui lui interdit cela. Quand il négocie un contrat ou conduit une opération de vente à terme, il touche un pourcentage. Cette rémunération est calculée sur les honoraires de l’agence qui l’a mandatée pour procéder à la finalisation de la transaction. La disposition légale qui impose cela est l’article L 134-1 et suivants du code de commerce et le contrat du commercial.

Les honoraires du commercial sont compris entre 3 % et 8 % du prix total du bien. Ce taux de rémunération varie parfois selon le montant total de la transaction et sa fréquence. En France, vous aurez un pourcentage qui varie entre 35 % et 90 %, mais en fonction de chaque structure mandataire.

A découvrir également : Data Studio : les meilleures pratiques pour réussir vos tableaux de bord

Le pourcentage d’un commercial immobilier indépendant au service d’un réseau immobilier

Si le commercial conduit l’opération jusqu’à la signature définitive de l’acte de vente, il bénéficie d’une rémunération. Les réseaux immobiliers proposent pour leurs commerciaux un taux qui varie entre 60 % et 90 %. Pour cela, sur une vente de 600 000 euros, les honoraires de l’agence seront fixés à (600 000 × 6 % = 36 000 euros). Dans ce montant de l’agence, le commercial aura une rémunération de (36 000× 75 %= 27 000 euros).

Le pourcentage d’un commercial immobilier indépendant au service d’une agence immobilière

Dans une agence immobilière, le pourcentage d’un commercial immobilier indépendant oscille entre 40 % et 60 %. Cette commission est calculée sur le montant honoraire de l’agence en fonction des termes négociés. Autrement dit, la commission du commercial se base sur le prix final que le commercial fait entrer dans la caisse. L’agence immobilière tient compte de deux paramètres concernant le type de mandat qui peut être simple ou exclusif. De plus, pour une sortie ou une entrée de mandat, vous aurez les pourcentages suivants.

  • Pour une entrée de mandat : la commission mandat simple est comprise entre 20 à 22 % ; pour le mandat exclusif, elle oscille entre 24 à 26 %.
  • Pour une sortie de mandat : le pourcentage du mandat simple et exclusif oscille entre 18 à 22 %.

Retenez que ce pourcentage est calculé sur le montant de la commission perçu par l’agence immobilière.

Le pourcentage d’un commercial sur les ventes par industries

Dans le domaine de l’industrie, le pourcentage d’un commercial est basé sur ses ventes totales ou sur les bénéfices bruts effectués. Plusieurs facteurs peuvent influencer le taux qui constitue votre commission. Si vous êtes un simple commercial, vos commissions sont souvent élevées, ce qui n’est pas le cas d’un salarié commercial. Les pourcentages moyens de vente en industrie sont les suivants :

  • automobile : 25 %,
  • vêtements : 15 %,
  • recrutement : 20 à 40 %,
  • assurance : 5 à 10 %.

L’ensemble de ces taux permet au commercial d’être plus productif et compétitif.

Le pourcentage selon le profil de votre représentant commercial

Dans une entreprise où le commercial est un salarié, il bénéficie d’une commission ou de primes objectives. De plus, le profil du représentant commercial de l’entreprise joue un rôle dans l’augmentation du taux appliqué pour sa rémunération. Il ne s’agit pas de son salaire, mais d’une commission pour guider l’effort fourni par l’équipe de la société. La proportion variable est comprise entre 13 et 23 % ou entre 15 et 25 % pour le directeur des ventes et entre 15 et 25 % pour le directeur des ventes à l’exploitation. Pour le responsable des ventes de compte, le pourcentage oscille entre 5 et 15 %.