Back
Image Alt

Devenir formateur AFPA : les démarches à effectuer

Doté d’une solide expérience, le formateur AFPA est un pédagogue qui confère aux stagiaires des compétences nécessaires pour leurs futures fonctions. Issu du secteur de l’entrepreneuriat, c’est un accompagnateur des stagiaires. Pour endosser cette responsabilité au sein de l’institution nationale de formation des adultes, il vous faut suivre une démarche bien précise.

La phase de test de recrutement

Pour être formateur à l’AFPA il faut avoir un profil suffisamment étoffé. Vous devez posséder des qualités pédagogiques et techniques A cela s’ajoute au moins cinq ans d’expérience dans un domaine professionnel. Vous devez par ailleurs disposer du bagage pédagogique adéquat pour exercer cette profession.

A lire aussi : Formation moniteur auto-école : coût et critères de sélection

Le recrutement d’un formateur suit un cheminement bien précis à l’AFPA. Dans un premier temps, il faut déposer un Curriculum Vitae (CV) qui sera évalué par une équipe. Ce groupe a pour rôle de jauger la pertinence de votre profil par rapport au poste convoité.

Par la suite, l’AFPA va vous contacter. Cette fois-là, vous serez évalué sur un certain nombre de caractéristiques, à travers des tests et questionnaires. Il s’agit notamment de vos aptitudes pédagogiques, vos potentialités d’évolution ainsi que sur vos compétences. Pour finir, vous devrez passer un entretien.

A voir aussi : Quelle formation suivre en congé individuel de formation ?

Vous devrez également subir une évaluation technique. Dirigée par un ingénieur de formation, cette autre partie du test va consister à déterminer votre niveau de maitrise du domaine dans lequel vous exercez et pour lequel vous souhaitez devenir formateur AFPA.

La formation à la pédagogie AFPA

Si vous réussissez la phase de test, vous serez retenu. Mais le processus ne sera pas achevé pour autant. Cette fois, vous devrez vous mettre à jour pour être un formateur correspondant au standing de l’AFPA.

En tant que formateur de cette institution, vous devrez entrer dans le processus de professionnalisation. Celui-ci constitue d’ailleurs un élément essentiel dans votre carrière. Votre processus d’intégration comme formateur de l’AFPA se fait en trois étapes.

Vous devrez d’abord passer par les « incontournables du métier de formateur » ouverts à un plus large public. Ensuite, vous irez améliorer vos performances dans le Centre de formation d’ingénierie sectorielle de votre domaine d’activités. Pour finir, vous suivrez un cours d’une semaine sur comment conduire un projet.

Autres démarches à suivre

Comme formateur, vous devrez vous informer sur les besoins du marché de l’emploi. Vous devrez par ailleurs être à l‘affut des nouvelles méthodes dans votre secteur d’activité, vous documenter. Ce n’est pas tout.

Vous êtes également appelé à aller rencontrer des entrepreneurs pour échanger avec ceux-ci sur les éléments de parcours de formation. A ce poste, vous devenez une courroie de transmission entre le stagiaire que vous devrez encadrer et l’entreprise dans laquelle il est appelé à travailler.

Les critères de sélection des formateurs AFPA

Pour devenir formateur à l’AFPA, il faut répondre à des critères précis. Vous devez disposer d’un diplôme ou d’une certification professionnelle dans la spécialité que vous souhaitez enseigner. Vous devez aussi justifier d’une expérience professionnelle significative en rapport avec votre domaine.

En plus de cela, vous devez avoir certaines qualités pour exercer ce métier. Les recruteurs seront particulièrement attentifs aux compétences relationnelles et pédagogiques du candidat. Il doit être capable de transmettre ses connaissances efficacement et savoir s’adapter au public qu’il a en face de lui.

Les qualités humaines sont aussi mises en avant : le candidat devra faire preuve d’une grande capacité à écouter et comprendre les besoins des personnes qui suivent sa formation. La patience sera donc une qualité essentielle pour accompagner chaque stagiaire dans son apprentissage.

L’AFPA recherche des profils engagés dans leur mission, prêts à s’investir pleinement auprès des stagiaires qu’ils encadrent. Le formateur AFPA est un véritable moteur pour ses élèves : il doit les motiver tout au long du parcours afin qu’ils atteignent leurs objectifs professionnels.

C’est pourquoi si vous avez ces critères, cette vocation ainsi que toutes ces qualités requises, devenir formateur AFPA peut constituer une magnifique opportunité pour mettre vos talents au service des autres tout en développant vos propres compétences professionnelles !

Les perspectives de carrière en tant que formateur AFPA

Devenir formateur à l’AFPA peut offrir des perspectives de carrière intéressantes. Les compétences pédagogiques sont très recherchées dans le secteur de la formation professionnelle, ce qui signifie que les opportunités peuvent être nombreuses.

Une fois que vous êtes en poste en tant que formateur à l’AFPA, vous pourrez évoluer au sein de l’organisme : formations complémentaires, spécialisations… De quoi enrichir votre expertise et développer vos compétences professionnelles !

Travailler à l’AFPA peut aussi ouvrir des portes vers d’autres organisations du monde de la formation professionnelle. Effectivement, une expérience réussie à l’AFPA est un véritable atout sur votre CV. Vous pourrez ainsi postuler auprès d’autres organismes proposant des prestations similaires et occuper, par exemple, le poste de consultant-formateur en entreprise.

La fonction publique territoriale est aussi susceptible d’être intéressée par les profils ayant exercé chez l’AFPA. Si cela correspond à votre projet professionnel, vous pouvez tenter un concours administratif afin d’intégrer cette branche.

Si vous envisagez une carrière dans le domaine de la formation professionnelle et possédez les qualifications requises pour enseigner à l’AFPA, alors n’hésitez pas à tenter cette belle aventure humaine !