5 conseils avant de se rendre à un salon de recrutement

5 conseils avant de se rendre à un salon de recrutement

Même si la tendance est au virtuel et au e-salon, gageons que les traditionnels salons de recrutement ne tardent pas à redevenir à la mode. Une chance pour les entreprises, qui ont là l’opportunité de se vendre afin d’attirer les meilleurs profils. Elles optimisent aussi leur gestion du temps : elles voient défiler en plusieurs heures des centaines de candidats potentiels. Ces salons de recrutement constituent également et surtout une formidable opportunité pour les candidats. Mais il convient de ne pas se rendre dans un salon emploi sans s’y préparer.

Voici nos conseils avant de vous rendre à un salon de recrutement.

Bien choisir le salon de recrutement

Les salons sont nombreux sur tout le territoire. Certains sont très généralistes. D’autres plus spécialisés, par domaine par exemple (industrie, santé, service à la personne, filière viticole, tourisme,…), par contrat (salon de l’alternance, salon pour saisonniers,…), voire par expériense (salons pour jeunes diplômés, pour cadres confirmés) ou lieu d’activité (salon pour l’emploi en île de France, Haut-de-France,…).

En amont du jour J, les organisateurs mettent à disposition de nombreuses informations, qui vous permettront d’évaluer la pertinence de vous déplacer. Le détail des exposants, avec une présentation rapide de ces derniers, accompagné par les postes à pourvoir, est primordial pour vous décider.

Les plus gros salons disposent d’un site internet complet. C’est par exemple le cas du Salon du Travail à Paris-La Villette.

Se préparer pour le salon emploi

Les informations à disposition, sur le site des organisateurs, sur les brochures publicitaires, doivent vous permettre de vous préparer au mieux à votre venu sur le salon emploi. Une sélection rigoureuse des postes qui vous intéressent est à faire. Vous pourrez ainsi préparer, pour chacun d’eux, un CV adapté et la lettre de motivation qui va avec.

La préparation est absolument primordiale. Personnalisez, évidemment, tous les CV et lettres en fonction du poste. Soyez rigoureux et organisés : rangez tous les documents intelligemment pour y accéder aisément et naturellement devant le stand concerné.

Planifiez votre tournée des stands grâce au plan du salon emploi. N’hésitez pas à arriver tôt, notamment pour anticiper les grosses affluences, et être sûr de ne rater aucun stand intéressant pour votre projet professionnel.

Prévoyez boissons et encas. Attention au choix des chaussures : elles doivent évidemment être adaptées aux postes visées, mais aussi suffisamment confortable sur la durée, car prévoyez de longues attentes debout et de la marche ! Inutile de préciser que la tenue doit être en cohérence avec l’univers professionnel et compatible avec la rencontre de recruteurs.

Se présenter efficacement

Les entretiens sur un salon de recrutement ne durent pas des heures. Soyez donc efficaces ! Préparer cette première étape incontournable. Vous devez avoir un discours rodé, fluide et qui ne semble pas être récité. Ne vous contentez pas de déclamer votre CV, vous n’aurez pas manqué de le glisser à votre interlocuteur, qui a certainement la capacité de le lire seul.

Première étape de la présentation : qui êtes-vous? Commencez, naturellement, par votre nom et votre situation actuelle (encore étudiant? Actuellement en poste? En recherche active d’emploi?). Soyez clair et concis. Cette étape, basique, constitue votre introduction, elle ne dure que quelques secondes, avec le sourire ! Votre situation actuelle va aider la transition sur la suite.

Deuxième étape : que souhaitez-vous faire? Si vous êtes étudiant, faites le lien entre les matières qui vous plaisent et le poste que vous visez (et que votre interlocuteur propose). Si vous êtes en poste, il y a assurément un domaine de compétence que vous souhaitez exploiter plus en avant. Si vous êtes en recherche d’emploi, vous avez des qualités (travail en équipe, rigueur ou bien autonomie) que vous souhaitez mettre à profit. Illustrez le tout d’exemple concret. Il faut que vos motivations pour le poste soient évidentes.

Troisième étape : pourquoi cette entreprise? Votre travail de préparation sera ici exploité. Vous avez clairement indiqué être fait pour le poste, ajoutez-en une couche, en affirmant que l’entreprise elle-même représente pour vous un attrait certain. Évoquez les valeurs de l’entreprise (assurément présente sur son site web), faites allusion à l’un de ses derniers projets. Bref, montrez tout l’intérêt que vous avez pour eux.

Profiter des opportunités du salon de recrutement

Une fois que vous aurez déposé vos CV et lettres de motivation auprès des entreprises que vous aviez sélectionnées, prenez le temps de refaire un tour du salon. En effet, lors de votre travail préparatoire, vous avez probablement laissé de côté des postes par méconnaissance de l’entreprise et de ce qu’elle fait. Profitez de votre présence pour vous attarder sur leur stand, prenez de la documentation. Echangez.

N’hésitez pas non plus à vous présenter à tous les cabinets de recrutement présents. Mettez ici en avant les aspects atypiques et démarquants de votre profil, évoquez les compétences de niche que vous possédez. Cela peut avoir des retombées à court ou moyen terme.

Échanger pendant le salon emploi !

Un maître-mot sur les salons de recrutement : l’échange. Pendant les temps d’attente, dans les files devant les stands, forcez-vous à discuter avec les autres candidats. Vous obtiendrez probablement des informations à exploiter auprès de recruteurs qu’il vous reste à voir. N’oubliez pas de donner pour recevoir : indiquez sur quel stand vous avez été bien accueilli, quelle question saugrenue vous avez eu auprès de tel recruteur,… Soyez naturel et sociable (d’autant plus que les recruteurs peuvent avoir un œil sur la file qui se forme devant leur stand…).

Échangez aussi et surtout avec les représentants des sociétés. Posez des questions, montrez-vous curieux et impliqués.

Par les temps qui courent, se développent beaucoup les e-salons ou salons virtuels.  Pôle Emploi propose d’ailleurs un annuaire des salons en cours et à venir : le consulter ici.

Qu’ils soient physiques ou virtuels, ces salons de recrutement constituent une opportunité à exploiter. Il y a de la préparation, mais cela peut rapidement et efficacement porter ses fruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*