Citer 3 qualités et 3 défauts en entretien d’embauche

Citer 3 qualités et 3 défauts en entretien d’embauche

Classique parmi les classiques, la question relative aux défauts et aux qualités du candidat est toujours d’actualité. La majorité des recruteurs ne fait en effet pas l’impasse sur cette question lors de l’entretien d’embauche. Il faut la préparer afin de ne pas se trouver démuni quand il sera venu le temp de citer 3 qualités et 3 défauts en entretien d’embauche.

Citer 3 qualités en entretien d’embauche

Les qualités sont primordiales. Vous devrez vous y attarder et bien veiller à en citer 3. Les liens avec le poste visés doivent êtres évidents. Les 3 qualités ci-après développées sont relativement généralistes mais assurez-vous qu’elles collent au poste avant de la apprendre par coeur. Dire, en effet, que vous excellez dans le travail en équipe n’a que peu d’intérêt si vous prétendez à un poste de gardien de phare sur une presqu’île abandonnée du Finistère….

Je fais preuve d’adaptabilité

Une qualité qui ne manquera pas de marquer des points auprès des recruteurs. Vous avez une grande capacité d’adaptation et ne vous laissez pas déstabiliser par le changement. C’est précieux dans le monde du travail d’aujourd’hui et vous illustrerez le propos en donnant des exemples. Pour le bien de votre précédente entreprise et pour préserver sa pérennité, vous avez fait preuve d’employabilité, en occupant plusieurs postes, en assurant plusieurs responsabilités.

Montrez que vous êtes flexible. Faites des liens avec votre vie privé (appuyez-vous sur vos loisirs, et notamment le sport en équipe où vous dépannez régulièrement sur ces postes qui ne sont pas naturels pour vous).

Je suis dynamique

Vous êtes actif et faites preuve de votre énergie. Vous avez besoin (toujours dans les limites du raisonnable) de bouger ou d’agir. Bref, votre futur employeur doit clairement voir en vous quelqu’un prêt à mouiller le maillot et à abattre sa dose de travail. Vous êtes tout sauf un fainéant (qui n’est clairement pas un défaut à évoquer en entretien d’embauche).

Illustrez votre propos par des exemples : vous êtes investi dans telle ou telle cause ou association (point trop, naturellement, il ne faut pas effrayer le recruteur ou lui laisser craindre que vous pouvez vous disperser). Cela peut aussi être l’occasion d’évoquer votre goût des responsabilités et votre capacité à manager.

J’ai un bon relationnel

Vous n’avez aucun mal à travailler en équipe. A l’aise lors des réunions, vous savez assurément créer des liens avec les autres. Vous faites facilement le lien entre les équipes ou les services. Il est évident que vous travaillez aisément en mode projet.

Vous devez laisser transparaître que le management ne vous effraie pas. Mieux, vous êtes fait pour cela. Les liens avec votre vie personnelle sont ici aisés : vos activités associatives ou sportives par exemple. Votre vie de famille s’y prêt aussi, que ce soit la gestion de vos enfants ou, il n’y pas si longtemps, la vie avec vos frères et soeurs. Tout est prétexte à mettre en avant votre relationnel et votre propension à gérer efficacement une équipe.

Citer 3 défauts en entretien d’embauche

Le temps où l’on citait des qualités exacerbées (dans le genre : je suis trop perfectionniste ou trop appliqué) est révolu. Le recruteur souhaite entendre de véritables défauts. Ne le prenez pas pour un idiot, il ne s’appréciera pas.

Evidemment, ne vous tirez pas, non plus, une balle dans le pied en avouant vos plus terribles turpitudes… Cantonnez-vous à ce qui est avouable en entretien d’embauche ! Balayons 3 défauts qu’il est possible de rendre public devant son futur employeur.

Veuillez noter que, si vous vous êtes appesanti sur les qualités et en avez bien développé 3, n’hésitez pas à passer moins de temps sur les défauts lors de l’entretien. Et à moins d’y être forcé par votre interlocuteur, restez-en à deux.

Je suis ambitieux

Il est toujours bien vu des recruteurs de faire montre de confiance en soi (sans exacerbation tout de même). Montrez que vous êtes ambitieux, que vous souhaitez réussir et aller loin. Précisez néanmoins que votre ambition, bien que grande, est maitrisée : vous n’écraserez pas les autres pour réussir.

Il pourra être apprécié de s’être renseigné sur la promotion interne au sein de l’entreprise visée. Regardez, par exemple, tout simplement sur Linkedin. Les employés sont-il présents depuis longtemps? Voit-on, dans leur cursus, une évolution? Prennent-ils régulièrement du galon et des responsabilités? Indiquez-le à vos recruteurs, montrez que vous vous êtes renseigné et que vous appréciez de voir que le goût de l’effort et l’investissement sont récompensés dans cette entreprise. Cela motive aussi grandement votre candidature.

Je suis mauvais joueur

Affirmez que vous n’aimez pas perdre. Vous avez un goût certain des challenges et vous vous faites un point d’honneur de les relever. Prenez des exemples dans votre vie personnelle, en évoquant votre goût pour le sport et l’effort. Mais mettez aussi rapidement en exergue des exemples tirés de votre vie professionnelle.

Vous visez la première place, tout simplement. Et tant qu’elle ne vous est pas acquise, vous ne lâchez rien. Surement un défaut dans la mesure où vous ne lâchez rien. Évidemment, vous n’irez jamais jusqu’à tricher pour y arriver, mais clairement, tant que vous n’êtes pas au sommet du podium, vous l’avez mauvaise. Vous avez l’esprit de compétition, c’est certain, et votre équipe (sous-entendu l’entreprise qui va vous accueillir) doit être la première !

Je suis franc du collier

Il peut vous arriver de manquer un peu de tact, et êtes parfois trop direct. Mais vous avez besoin d’être honnête et d’affirmer, sans néanmoins heurter ou dépasser les bornes, ce que vous pensez.

Il est vrai que vos anciens collègues, ou vos amis, savent ce que vous pensez. Pas de faux-semblant, on sait à quoi s’en tenir. Vous êtes entier. On peut assurément compter sur votre franchise et votre honnêteté. Ce défaut constitue une position glissante à tenir en entretien d’embauche mais elle peut assurément faire mouche auprès des recruteurs.

Si vous ne remporterez probablement pas le poste sur cette seule question, elle peut vous faire perdre des points précieux si elle n’a pas été suffisamment travaillée. Le recruteur attend de vous que vous étayiez votre propos et que vous fassiez le lien avec le job qu’il vous propose. Soyez malins et préparez-vous impérativement à citer 3 qualités et 3 défauts avant votre entretien d’embauche.

Lire également : Comment maîtriser sa gestuelle en entretien d’embauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*